On pense souvent à bien choisir son matelas, son surmatelas, son oreiller et son sommier pour bien dormir, mais le choix de sa couette est aussi primordial, notamment en hiver. Puisque le lit est un endroit où l’on aime se sentir bien au chaud lors des prémices de l’hiver, il devient crucial de sélectionner une couette adéquate. Pour ne pas perdre un temps fou devant les éventails de produits proposés sur le commerce, cet article donne un guide complet. Focus !

Garnissage naturel ou synthétique ?

En matière de garnissage, les couettes bénéficient de nombreux matériaux. Il y a d’abord le garnissage naturel qui peut être en duvets d’oie, en soie, en bambou ou encore en laine. Pour l’hiver, les couettes en duvets d’oie sont une solution de choix puisque cette matière a le mérite de conférer de meilleures propriétés de thermorégulation. Par contre, elle est très onéreuse. La laine propose des caractéristiques proches de celles des duvets d’oie tout en étant moins chère.

Pour ce qui est des matières synthétiques présentant des propriétés similaires à celles des matières naturelles, elles constituent une solution idéale pour les personnes souffrant d’allergies.

Quelle est la bonne taille ?

La taille d’une couette doit impérativement être choisie en fonction de celle de la literie. Aussi, avant de se rendre sur le commerce, il est de mise de prendre les mesures de son lit, puis, il faudra y ajouter une marge d’environ 30 cm de chaque côté. Par ailleurs, il est très important de prendre en considération le niveau d’activité nocturne de chacun des dormeurs ainsi que leur nombre. À titre indicatif, pour un couple plus apaisé, une couette de 200 × 200 cm fera l’affaire. En revanche, un duo qui se retourne maintes fois fera mieux d’opter pour une couette de 220 × 240 cm.

Quel est l’indice de chaleur idéal ?

L’indice de chaleur est un autre aspect à ne pas prendre à la légère lors de l’achat de la meilleure couette pour l’hiver. Renseigné sur l’étiquette du tissu, l’indice de chaleur indique sa performance thermique. 1 correspond bien évidemment à une couette d’été et 6 désigne le bon duvet particulièrement moelleux pour l’hiver. Néanmoins, il faut tenir compte de la température de la chambre à coucher. En effet, un indice 6 dans une pièce chauffée à 25 °C, par exemple, risque de provoquer des sueurs froides.

Qu’en est-il du grammage et du poids ?

Le grammage représente la densité du garnissage. Pour les couettes à garnissage naturel, cet indice oscille entre 180 et 300 g/m2. Pour ce qui est des couettes à garnissage synthétique, le grammage peut aller jusqu’à 500 g/m2. Dans la mesure où le garnissage naturel est le plus adapté durant l’hiver, il est conseillé de choisir une couette ayant un grammage compris entre 270 et 300 g/m2.

Fermer le menu