Chaque individu passe généralement un tiers de sa vie à dormir. D’autant plus que le sommeil joue un rôle crucial sur la santé et le bien-être, le choix du matelas ne doit pas être pris à la légère. Un certain nombre de critères doivent entrer dans le processus de prise de décision. Le point dans le présent article !

Morphologie de l’utilisateur : critère primordial

La morphologie de l’utilisateur est sans aucun doute le premier critère à prendre en compte lors du choix de son matelas. Effectivement, les besoins en termes de soutien ne sont pas les mêmes selon la morphologie de chaque individu. Puisque le but est de bien maintenir droite la colonne vertébrale, il est très important que le matelas ne soit ni trop souple ni trop ferme. Il faudra alors tenir compte de sa corpulence pour définir la fermeté idéale. Entre autres, une personne plus lourde et de taille moyenne doit privilégier un matelas plus ferme, et inversement.

Taille du matelas : un point important

Pour choisir la taille idéale de son matelas, il faut prendre en considération sa propre taille, mais aussi celle de sa chambre. D’une façon générale, la taille standard d’un matelas pour une personne est de 90 × 190 cm. Quant aux matelas deux places, les tailles standards sont 160 × 200 cm et 140 × 190 cm. Pour faire simple, il faut que le matelas ait au moins 15 à 20 cm de plus que la personne qui s’y allonge. L’idée est d’optimiser l’espace pour dormir afin d’assurer le confort. Il est également envisageable de commander un matelas sur mesure chez un spécialiste.

Technologie du matelas : à ne pas négliger  

La suspension ou la technologie d’un matelas est également un élément essentiel qui a sa part importante dans le maintien du corps et de la colonne vertébrale au cours du sommeil. On distingue généralement 4 technologies qui ont leurs caractéristiques spécifiques :

  • Latex : dispose d’une bonne aération grâce aux alvéoles. Il s’agit d’ailleurs d’une matière anallergique capable de détruire les bactéries à son contact. Le latex est idéal pour les individus souffrant d’allergies. Les cellules du matériau sont aussi en mesure d’empêcher la prolifération des acariens. Résistant, le matelas en latex a une durée de vie plus longue.
  • Mousse : plus répandu, le matelas en mousse peut s’adapter à toutes les morphologies. On l’utilise généralement comme matelas pour les enfants. Il possède un bon rapport qualité/prix. C’est un choix de qualité pour les petits budgets.
  • Ressorts : offrant une indépendance de couchage au matelas, les ressorts permettent de ne pas ressentir les mouvements de son partenaire qui dort à ses côtés. De plus, ce type de suspension procure une meilleure aération du matelas.
  • Matelas à mémoire de forme : ce type de matelas s’adapte tout à fait au corps de l’utilisateur ainsi qu’aux différentes positions que celui-ci prend durant son sommeil. Il apporte de ce fait un très grand confort de couchage, tout en améliorant la circulation sanguine et en allégeant les points de pression. Thermosensible, le matelas à mémoire de forme pourra ne pas être une bonne solution pour les personnes qui ont tendance à avoir chaud la nuit.

Fermer le menu