L’oreiller à mémoire de forme a actuellement le vent en poupe. Il est notamment très prisé par les personnes qui souffrent très souvent de douleurs lombaires, aux épaules ou encore au niveau des cervicales. Ce type d’oreiller présente de nombreux avantages. Mais comment s’y retrouver face à la panoplie d’offres sur le marché ? On fait le point !

Focus sur les avantages d’un oreiller à mémoire de forme

Lorsqu’il est question de dénicher le meilleur oreiller, le modèle à mémoire de forme semble être une très bonne option. De nombreux utilisateurs le considèrent comme l’oreiller idéal pour bénéficier d’un confort de sommeil optimal. Pour cause, il offre plusieurs avantages. Il apporte à priori un soutien adéquat à la tête et au cou. Fini donc les douleurs musculaires dès le réveil. Avec l’oreiller à mémoire de forme, la tête et le cou seront correctement alignés pour assurer une meilleure détente aux muscles. Possédant un garnissage modulable, ce type d’accessoire peut facilement changer de forme selon la morphologie et les points de pression de chaque utilisateur. Confortable, ergonomique et tendre, cet oreiller peut réduire le risque de ronflement.

Choisir son oreiller à mémoire de forme selon la posture dans laquelle on dort

La position de sommeil est bien évidemment très importante dans le choix d’un oreiller à mémoire de forme. En effet, tout individu qui a l’habitude de dormir sur le ventre ne pourra pas opter pour le même oreiller qu’un autre dormant sur le dos ou sur le côté. Concrètement, les personnes qui dorment sur le côté doivent privilégier un produit plus volumineux, c’est-à-dire celui qui a une épaisseur de plus de 9 cm. Il faudra également tenir compte de la morphologie. Ceux ayant des épaules plus larges feront mieux d’axer leur choix sur un oreiller plus haut. En outre, avec un matelas souple, l’oreiller se doit aussi d’être souple. En revanche, puisque les épaules s’enfoncent peu dans un matelas plus ferme, on aura alors besoin d’un oreiller plus épais pour mieux combler l’espace entre la nuque et l’épaule.

Les personnes dormant sur le ventre devront, quant à elles, opter pour l’oreiller le plus bas possible. Ainsi, l’alignement avec la tête sera bien maintenu et la colonne vertébrale ne risquera pas de souffrir. Avec un oreiller plus bas, les vertèbres cervicales, la nuque et le cou seront tout à fait préservés, ce qui permettra donc de bien se relaxer le long du sommeil. Il faudra alors axer son choix sur un oreiller souple, plat et peu volumineux. Par ailleurs, pour ceux qui dorment sur le dos, les oreillers trop épais sont à bannir. Effectivement, ce type d’oreiller risque d’exercer une pression sur leur vertèbre cervicale.

Astuces pratiques pour dénicher le meilleur oreiller à mémoire de forme

Pour être sûr de ne pas se tromper lors de l’achat de son oreiller à mémoire de forme, il est vivement conseillé d’en tester plusieurs à la fois. Dans ce cas de figure, il est préférable de faire son acquisition auprès d’un magasin proposant le service « satisfait ou remboursé ». De la sorte, les consommateurs auront la possibilité d’essayer l’oreiller qu’ils convoitent sur leur propre matelas. Ils pourront le tester plusieurs nuits avant toute décision.

Fermer le menu